Sur le plateau, les pierres affleurent partout, et servent à la construction des maisons, des lits, des écuries, de certains outils. Les plus belles maisons sont celles des Mông entourées de murs en pierre.

Cette région calcaire exceptionnelle est perchée à 1.000-1.600 m d'altitude. On y trouve des traces typiques de l’histoire de l’évolution de la croûte terrestre, des phénomènes naturels, des paysages sublimes, une biodiversité abondante et des traditions culturelles originales.
 
Le 3 octobre 2010, le Plateau calcaire de Dông Van a été officiellement reconnu comme membre du Réseau global des parcs géologiques (GGN), lors de la Conférence européenne des géo-parcs tenue sur l'île de Lesvos (Grèce). Le plateau calcaire de Dông Van est devenu le premier parc géologique du Vietnam et le deuxième de l’Asie du Sud-Est, après celui de Langkawi (Malaisie) et il est devenu l'un des 77 géo-parcs dans le monde reconnus par le GGN. 
 
Quelques images :  

 Le tour du drapeau de Lung Cu sur le plateau de Dông Van, symbole de la souveraineté nationale, point le plus septentrional du pays.


 La vie quotidienne des habitants locaux.

 Le marché de Dông Van 

 L’eau est rare sur le plateau calcaire de Dông Van

 Beauté d’un champ de sarrasin en fleurs dans le district de Lung Cu

 Des enfants 

 Le plateau calcaire de Dông Van est aride, le vert y est rare.

CPV (Photo: TTXVN)