Le Vietnam vise le top 50 des premiers pays en termes d'e-gouvernance. Photo: Le Reporter


Le programme national de transformation numérique a pour un double objectif à la fois le développement du gouvernement, de l'économie, de la société numériques et la création d'entreprises technologique numériques de réputation mondiale.

Principaux objectifs d'ici 2025

Le programme vise à développer  l'e-gouvernance   d'ici 2025, en améliorant l'efficacité et l'efficience des services publics avec 80% en ligne, dont 90% des enregistrements de travaux aux niveaux ministériel et provincial  traités en ligne, 80% au niveau du district et 60% au niveau de la commune.

Le Vietnam s'efforce de créer une base de données nationale en ligne sur la population, le foncier, l'enregistrement des entreprises, les finances et les assurances,…pour une plateforme de développement du gouvernement électronique. Le pays vise  le top 70 des premiers pays en termes d’e-gouvernance en 2025.

En 2025, l’économie numérique représenterait 20% du PIB ; sa proportion  dans chaque secteur devrait atteindre au moins 10%; la productivité annuelle du travail augmenterait d'au moins 7%. Le Vietnam figurerait parmi les 50 premiers pays en termes de technologies de l'information (IDI), dans le top 50  en termes d'indice de compétitivité (GCI), dans le groupe des 35 premières nations en termes d'innovation (GII),…

Principaux objectifs vers 2030


Selon le programme, d'ici 2030, les services publics en ligne de niveau 4 seraient fournis à 100% en ligne sur de nombreux moyens d'accès différents, dont les appareils mobiles.

En outre, le Vietnam vise le groupe des 50 principaux pays en termes d'e-gouvernance. En termes de développement de la société numérique, en réduisant l'écart numérique, le pays populariserait les services Internet à large bande par fibre optique, universaliserait des services de réseau mobile 5G. Le taux de la population disposant de comptes de paiement électronique dépasserait 80%. Le Vietnam figurerait aussi parmi les 30 premiers pays en termes de sécurité et de sûreté des réseaux (GCI).

Phương Đoàn