Photo d'illustration (VNA)


La province vise 6.000 ha de forêts certifiées en gestion durable et 860.000 m3 de bois pour l'exploitation. 30% seront utilisés pour l'exportation.

Environ 80.000 ha de forêts destinées à la production concentrée se trouveront dans les districts de Son Dong, Luc Ngan, Luc Nam et Yen The. D'ici 2025, la superficie de  grandes forêts devrait atteindre 15.000 ha.

Bac Giang attirera également des investissements pour construire des usines de transformation du bois équipées de technologies modernes et répondant aux normes d'exportation vers les États-Unis, l'UE et le Japon, ainsi que pour développer des forêts en combinaison avec le tourisme écologique.

Le vice-président du Comité populaire provincial, Lai Thanh Son, a déclaré que sa localité renforcera les mesures de protection et de gestion des forêts et continuera à protéger les forêts naturelles existantes, tout en s'efforçant de planter chaque année environ 7.200 ha de forêts concentrées.

Grâce à l'utilisation de techniques agricoles intensives, la production de bois devrait atteindre 22-25 m3/ha chaque année et la couverture forestière sera de 38% d'ici 2025.

La province augmentera également le sens des responsabilités des dirigeants, améliorera l'efficacité de la gestion de l'État en matière de protection et de développement des forêts, punira sérieusement les contrevenants et annoncera largement les violations dans les médias.

Dans le même temps, elle inspectera de manière drastique et sanctionnera rapidement les violations de la loi dans les domaines de la foresterie ainsi que les litiges fonciers forestiers et les cas d'empiètement et de boisement illégal.

Dans un proche avenir, elle se concentrera sur le règlement des différends dans les zones frontalières administratives, les cas d'empiètement des terres forestières au niveau local, le chevauchement des certifications d'utilisation des terres forestières et la délimitation peu claire sur le terrain.

CPV