Source: http://biengioibienbentre.vn

 

Le Département de l'agriculture et du développement rural de la province a indiqué lors d'une réunion récente que cinq sites étaient vulnérables aux affaissements de terrain et à l'érosion, et qu'ils nécessitaient des réparations ou des mises à niveau urgentes.

Les fonds fournis par le gouvernement serviront à réparer une digue côtière de 200 m dans la région de Con Bung, district de Thanh Phu, pour un coût de 60 milliards de dongs (2,7 millions de dollars), ainsi que deux digues fluviales dans les districts de Cho Lach et Ba Tri.

Les deux zones vulnérables restantes doivent attendre plus de fonds du gouvernement, a déclaré Nguyen Huu Lap, vice-président du Comité populaire de la province.

En raison de contraintes budgétaires, les autorités de la province rencontrent des difficultés pour prévenir l'érosion et déplacer les populations vers des zones plus sûres. En outre, certaines personnes vivant dans des zones vulnérables hésitent à se déplacer en raison du manque d'emplois dans les zones de réinstallation.

Le président du Comité populaire de Ben Tre, Cao Van Trong, a déclaré que l'érosion s'était aggravée ces dernières années, en particulier dans les communes de Bao Thuan (district de Ba Tri), Thanh Hai (district de Thanh Phu), Thanh Thoi (district de Mo Cay Nam), et dans le district de Cho Lach.

À l’heure actuelle, l’érosion menace 112 sites d’une longueur totale de 138 km le long des berges et de la côte.

La mer a grignoté plus de 120 hectares de terres chaque année ces cinq dernières années et plus de 55 hectares de forêts ont été endommagés, a-t-il informé.

CPV