Une scène de glissement de terrain à Ca Mau (Photo: VNA)


La somme, provenant principalement de l'État et de l'aide publique au développement, sera consacrée à 55  projets prioritaires.

Une part de ce montant, 5.000 milliards de dongs, sera consacrée à la construction de 100 km de digues maritimes sur sa côte Est, 1.200 milliards de dongs à la modernisation des systèmes de drainage dans la ville de Ca Mau  et 1.500 milliards de dongs au renforcement de la capacité d'adaptation au changement climatique des zones urbaines des districts et des villes.

Le Comité populaire de Ca Mau a déclaré que d'ici 2030, il intensifierait la surveillance du changement climatique via le développement de stations d'observation hydrométéorologiques avancées, afin d'informer rapidement  les agences publiques et les habitants.

Ces dernières années, le changement climatique a entraîné  la perte de près de 10.000 hectares de terres côtières et de forêts à Ca Mau.

À plus grande échelle, le delta du Mékong a été confronté à une chaleur, une sécheresse, une intrusion saline et une érosion côtière de  plus en plus sévères d'une année à l'autre.

CPV