Le premier prix est allé à Dao Phuong Loan (photo: Bao Ngoc)

 

L’événement a vu la participation des dirigeants et représentants de la VNA, du Bureau régional Asie-Pacifique de l’OIF, du ministère vietnamien de l’Information et de la Communication, du GADIF, des représentants des universités participant à ce concours et des candidats eux-mêmes.

En un an, le concours a attiré l’attention et vu la participation de nombreux d’étudiants d'universités francophones des quatre coins du pays ainsi que de jeunes francophones résidant en Thaïlande. Par rapport à l’année dernière, les thèmes abordés ont été plus variés, allant de la présentation de lieux touristiques à la description de certaines facettes de la gastronomie, de la culture et des ethnies minoritaires du Vietnam.

Les vingt textes les plus appréciés par le jury à la demi-finale ont été sélectionnés pour la finale. Le premier prix est allé à Dao Phuong Loan avec l’article "Les jeunes vietnamiens face aux discours de haine sur facebook". Le groupe d'auteurs Do Luu Thuy Linh, Le Ngoc My et Nguyen Thi Phuong Linh a gagné le deuxième prix avec "L'ao dai - un trait culturel de toute beauté".  Et le troisième a été accordé àTrinh Hieu Tuyen avec l'article "Vivre pour donner, vivre pour partager".

Le comité d’organisation a remis également deux Prix d’Encouragement, un Prix du Public, un Prix du Candidat impressionnant et un Prix du Candidat dynamique.

Selon Nguyen Thu Ha, rédactrice en chef du Courrier du Vietnam et coprésidente du Comité d’organisation du concours, le résultat de cette troisième édition a correspondu aux objectifs fixés, c’est-à-dire encourager l’enseignement du et en français au Vietnam, renforcer la diffusion des informations à l’étranger, présenter la beauté de la nature du pays, de ses habitants et de sa culture, ainsi que créer un terrain de jeu destiné aux jeunes vietnamiens et étrangers francophones.


La photo de famille (photo: Bao Ngoc)

CPV