Photo: baovanhoa.vn


Le vice-directeur du musée de Yen Bai, Ly Kim Khoa, a déclaré que deux des dalles avaient été trouvées dans le village de Hu Tru Linh, ajoutant que la première, de 2,8 mètres de haut, 3,7 mètres de long et 2,6 mètres de large, et l'autre de 3,5 mètres de long, 1,4 mètres de large et 1,3 mètre de haut, sont entièrement recouverts de gravures de champs en terrasses.

La plupart des dalles, trouvées dans la deuxième phase d’une enquête, avaient été découvertes auparavant par des habitants de l’ethnie H’Mong alors qu’ils faisaient des travaux agricoles. Elles sont relativement proches les unes des autres, distantes d'environ 20 mètres à 5 km, et situées dans des zones élevées offrant une vue panoramique sur des paysages environnants, dont des champs en terrasses et des forêts.

Les H'Mong locaux apportent également des offrandes à ces dalles lors de rituels visant à chasser les maladies, les mauvais esprits et la peste, a ajouté Khoa.

Le personnel du musée de Yen Bai devrait continuer à travailler avec des experts pour étendre l'enquête sur les dalles anciennes aux villages restants de la commune de Lao Chai, qui abrite 14 villages, dont seulement cinq ont été explorés.

Après avoir terminé l'évaluation de la valeur et dessiné une carte des dalles de Lao Chai et d'autres communes, le Département provincial de la culture, des sports et du tourisme est sur le point de compiler un dossier pour demander l'inclusion de ces dalles dans les circuits de visite des champs en terrasses de Mu Cang Chai.

En 2015, le musée a réalisé la première phase de l'enquête dans les villages de Ta Ghenh et Hong Nhi Pa de la commune de Lao Chai, avec six grandes dalles trouvées.

CPV