Environ 800 étudiants étrangers poursuivent leurs études à l’Université de Hanoï. Photo: HANU/CVN

 

Poursuivant ses études depuis un an au Département d’études vietnamiennes  de l’Université de Hanoï, Vladimir, un étudiant russe, accueillit pour la première fois le Têt à travers des jeux folkloriques. "Ces jeux sont un peu difficiles pour moi, mais ils restent très intéressants", a-t-il confié.

La curiosité semble être le sentiment commun de la plupart des étudiants étrangers participant aux activités typiques du Têt traditionnel comme l’emballage de gâteaux de riz gluant (banh chung), la préparation des rouleaux de printemps (nem) ou la participation aux jeux traditionnels. Ils peuvent admirer des numéros artistiques exécutés par des étudiants venus de différents pays.

Participer aux activités traditionnelles à l’occasion du Têt est également une bonne occasion d'échanger entre les étudiants vietnamiens et étrangers, permettant ainsi une meilleure compréhension mutuelle et contribuant donc au resserrement des relations entre le Vietnam et d’autres pays.

Pour Dai Xong, un étudiant laotien, ces jeux folkloriques, lui ont permis de mieux comprendre la culture vietnamienne. "Je souhaite bien connaître le vietnamien pour comprendre profondément ce pays et sa culture":

"Nous souhaitons présenter la culture vietnamienne à l’étranger. C’est l’opportunité pour les étudiants  d’une trentaine de pays  de découvrir la culture vietnamienne dans le même département où ils poursuivent leurs études. Ils la présenteront ensuite aux amis internationaux et à leurs compatriotes", a précisé Nguyên Thanh Xuân, chef du Département d'études vietnamiennes de l’Université de Hanoï.

L’ambiance intime et conviviale à l’occasion du Têt traditionnel contribue à relier les étudiants vietnamiens et étrangers, et à sensibiliser ces derniers aux traits culturels traditionnels typiques du Vietnam.

CPV/VNA