Photo: VGP

 

L'événement, de trois jours, le premier organisé au Vietnam, voit la participation de 1.500 délégués experts, médecins et chercheurs venus de 31 pays.

Ce congrès biennal a pour objectif de créer un forum permettant  de discuter et d’obtenir des mises à jour dans ce domaine.

Cette année, les délégués devraient échanger leurs opinions sur 117 rapports scientifiques portant sur les infections nosocomiales, les maladies infectieuses, la résistance aux antibiotiques, l’assainissement de l’environnement et les mesures de prévention des infections.

Luong Ngoc Khue, directeur du Département de gestion des examens médicaux et des traitements du ministère de la Santé, a déclaré que la sécurité des patients et la prévention des infections dans les centres de santé constituaient l'une des grandes priorités des pays, dont le Vietnam.

Toutefois, il s’agit également d’un défi de taille face aux épidémies de maladies nouvelles ou connues, et à la propagation de bactéries résistantes aux antibiotiques.

Ces dernières années, le ministère vietnamien de la Santé a mis en œuvre de nombreuses politiques et programmes d'action visant à renforcer la lutte contre les infections nosocomiales, et a obtenu certaines réalisations telles que la mise en place d'un système de contrôle du ministère de la Santé jusqu'aux cliniques, et le contrôle de nombreuses maladies comme le SRAS, la grippe aviaire A/H1N1 et la rougeole, a-t-il ajouté.

CPV