Le panorama du séminaire. Photo: VOV

Le 9 avril, à Hanoi s’est tenu un séminaire sur "Le développement de l'énergie éolienne  offshore   - Expérience néerlandaise et  opportunités pour le Vietnam".

Organisé par le ministère de l'Industrie et du Commerce en coordination avec l'ambassade royale des Pays-Bas au Vietnam, l'évènement a vu la présence de représentant d'entreprises néerlandaises, d'agences gouvernementales, de localités et de partenaires de développement.

S'exprimant lors du séminaire, M. Do Duc Quan - Directeur adjoint du Département de l'électricité et des énergies renouvelables du ministère de l'Industrie et du Commerce a affirmé que "la demande énergétique du Vietnam, en particulier  pour la période de 2020 2030 est énorme. La demande d’utilisation d’énergie augmente, alors que l’approvisionnement est confronté à de nombreux défis, en particulier l’épuisement progressif des ressources nationales de combustibles fossiles, le prix du pétrole en hausse. Ainsi, le marché de l'énergie au Vietnam est plus dépendant des prix mondiaux de l'énergie...".

Dans ce contexte, M. Quan a indiqué que l'exploitation des sources d'énergie renouvelables était très importante en termes d'économie, de société, de sécurité énergétique et de développement durable. Le gouvernement vietnamien a  fixé comme objectif de développer les énergies renouvelables  pour atteindre en 2020 une capacité éolienne totale de 1.000 MW et  de 6.200 MW en 2030.

Le Vietnam vise une capacité totale de 1.000 MW d'ici 2020. Photo d’illustration.

M. Quan a souligné que les Pays-Bas figurent parmi les 5 premiers pays au monde en matière de recherche et de développement sur l’énergie éolienne offshore. Les expériences partagées lors de ce séminaire permettront au Vietnam de choisir la meilleure solution pour développer cette énergie  de la manière la plus appropriée.

Appréciant le potentiel éolien au Vietnam, Hans De Boer, président de l’Association des entreprises néerlandaises, a partagé que "le gouvernement néerlandais peut se coordonner avec le Vietnam dans l'élaboration d'une feuille de route pour les projets éoliens en mer." En outre, selon lui, les Pays-Bas peuvent partager leurs expériences et compétences afin de concevoir la construction de parcs éoliens en mer au Vietnam.

Toujours lors du séminaire, les participants ont également discuté des difficultés et défis  rencontrés dans le développement de l'éolien offshore au Vietnam, notamment le manque d'informations en la matière ainsi que la possibilité de connecter les projets au réseau électrique après leur achèvement.

Phuong Doan