Au port de Hao Hung (photo: VNA)

 

Les fouilles couvrent une superficie de 800m² dans le port de Hao Hung, où le navire a été découvert en 2017 lors d'un projet de dragage près de la zone économique de Dung Quat. Elles devraient durer jusqu'au 15 septembre et coûter plus de 48 milliards de dongs tirés du budget de l’Etat.

Le navire, qui mesure environ 30m de long et 10m de large, renferme des objets en céramique, dont beaucoup remontent à la dynastie chinoise des Ming (16e siècle). Il est situé à une profondeur de 9 m et à 6-7 m de la rive.

Ces objets seront conservés au musée de la province. Le musée national et le Département provincial de la culture seront chargés d'envoyer un rapport au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

C'est la septième épave découverte et fouillée au Vietnam, et la première sans le soutien d'experts étrangers ou d'entreprises privées.

Selon Duong Trung Quoc, secrétaire de l'Association vietnamienne des sciences historiques, "ces fouilles bénéficient de l'attention du gouvernement, et elles sont importantes d’un point de vue historique".

Les eaux côtières de la province de Quang Ngai sont surnommées "le cimetière des navires anciens" en raison du nombre élevé d'épaves qui y ont été découvertes.

Des archéologues pensent que beaucoup de ces navires ont été incendiés accidentellement par des marins ou délibérément par des pirates.

CPV