Photo: VNA


Lors de l'événement, le vice-président du Comité populaire provincial Nguyen Van Tuan a déclaré que bien que le delta du Mékong recèle un énorme potentiel, la région reste confrontée à des lacunes en termes d'infrastructures, de connectivité régionale et en particulier de résilience au changement climatique.

Classée parmi les provinces les plus durement touchées, Hau Giang s'est concentrée sur la construction d'infrastructures pour la connectivité régionale et le drainage urbain, a ajouté le responsable.

M. Tuan a déclaré que la province avait conclu un accord avec la GIZ sur la mise en œuvre du plan et avait chargé le Département de la construction, celui de la planification et de l'investissement et d'autres agences de s'associer à l'agence allemande.

Il a également suggéré que la GIZ construise des modèles pilotes lors de la réalisation de projets dans la province pour les étendre à d'autres localités de la région.

Ce nouveau plan comprend trois parties, la première sur la gestion de l'État qui continuera de soutenir la connectivité régionale, la seconde sur des mécanismes de coordination pour la région et la troisième sur des infrastructures interprovinciales, a déclaré le directeur Tim McGrath.

Il sera réalisé de 2021 à 25 pour un coût total de 13-15 millions d’euros.

Des études sur des mécanismes de coordination pour la région et des sous-régions sont en cours, ainsi que d’autres sur la planification régionale, le développement socio-économique et l'adaptation au changement climatique, a-t-il noté.

CPV