Un centre de recherche et développement (R&D) de la compagnie par actions des ampoules électriques et thermos de Rang Dông est financé par le projet FIRST. Photo: Tiasang

Selon le ministère des Sciences et Technologies, le Vietnam et la Banque mondiale ont conclu le 25 juillet 2013 un accord sur le financement du projet "Promouvoir l'innovation via les recherches, sciences et technologies", abrégé en « projet FIRST ». 

Le principal objectif est de soutenir le développement des sciences et technologies, de promouvoir l'innovation en pilotant un certain nombre de nouvelles politiques qui contribuent à perfectionner le cadre politique national de développement des sciences et des technologies.

En outre, ce projet vise à attirer des experts internationaux et des Vietnamiens installés à l'étranger en ce domaine; améliorer les capacités des organisations scientifiques et technologiques ; accélérer l'innovation dans les entreprises, renforcer les liens entre entreprises et instituts/écoles, promouvoir la créativité et le développement des entreprises opérant dans les sciences et technologies.

Après 6 ans de mise en œuvre (de 2014 à fin décembre 2019), FIRST a atteint tous les objectifs fixés et en a même dépassés certains. Ce projet a aidé à connecter plus de 600 scientifiques étrangers. En particulier, 30 scientifiques vietnamiens à l'étranger sont rentrés au pays pour transférer plus de 70 processus technologiques, prodiguer des  formations et partager des méthodes de recherche avancées avec leurs collègues domestiques.

Le directeur de la Banque mondiale au Vietnam, Ousman Dione s'exprime lors d'une récente cérémonie récapitulative du projet FIRST. Photo: Vnexpress


Le projet a également attiré 77 entreprises privées à participer à un investissement direct de près de 400 milliards de dongs pour mettre en œuvre des projets de maîtrise des technologies et créer 50 nouveaux produits à valeur ajoutée technologique. Après avoir terminé le projet, les entreprises ont investi plus de 1.000 milliards de dongs pour agrandir des usines à grande échelle. 108 articles, dont inventions, dessins industriels, solutions utilitaires, variétés végétales et logiciels, se sont vu remettre des droits de propriété intellectuelle.

16 organismes publics scientifiques et technologiques ont bénéficié d’investissements pour moderniser leurs laboratoires, dont 10 laboratoires modernes avec certification aux normes internationales ISO et VILA. En outre, le projet a fournit également une formation approfondie à plus de 150 scientifiques vietnamiens dans des laboratoires modernes aux États-Unis, au Japon, en Australie, au Canada, en Israël, à Taïwan (Chine) et publié 105 articles internationaux.

Le FIRST a été classé «Satisfaisant» par la Banque mondiale. Des mécanismes pilotes du projet FIRST ont été mis en œuvre dans la pratique, contribuant au perfectionnement des politiques pour promouvoir les sciences, les technologies et l'innovation.

« Le projet FIRST a jeté des bases très solides, faisant des progrès initiaux et créant des conditions favorables pour l'innovation au Vietnam dans l’avenir », a affirmé le directeur de la Banque mondiale au Vietnam, Ousman Dione.

Dans le temps, il a contribué à établir une coopération étroite entre l'offre et la demande en termes d’activités d'innovation, améliorant la capacité du système national d'innovation.

CPV