Le réseau des canaux de Tau Hu - Ben Nghe (photo: Tuoitre)


L'accord a été signé le week-end dernier entre le chef de la JICA Vietnam, Konaka Tetsuo, et le vice-président du Comité populaire de Ho Chi Minh-Ville, Vo Van Hoan.

Le projet sera mis en œuvre par une entreprise japonaise expérimentée pendant 24 mois et devrait être achevé en mars 2023.

L'urbanisation rapide à Ho Chi Minh-Ville met à rude épreuve son système de drainage. La réhabilitation des anciennes canalisations d'eau construites pendant la période coloniale française est un défi majeur étant donné le trafic important dans les zones centrales telles que les 1er et 3e arrondissements.

En 2015, un projet expérimental utilisant la technologie sans tranchée du Bureau des travaux publics de la ville d'Osaka et de la compagnie Sekisui Chemical a aidé à restaurer des canalisations délabrées au carrefour des rues Cong Quynh-Nguyen Cu Trinh.

La technologie sans tranchée s'est révélée être une méthode efficace pour réhabiliter les vieilles canalisations dans les endroits à fort trafic sans perturber la vie et endommager la voirie.

La ville d'Osaka continuera à fournir un soutien technique à Ho Chi Minh-Ville.

La JICA soutient Ho Chi Minh-Ville dans l'amélioration de son système d'égouts depuis 1999 via un plan directeur sur le système de drainage des eaux de la ville jusqu'en 2020, qui comprend un projet, déjà achevé, sur l'amélioration de la qualité de l'eau dans le réseau de canaux Tau Hu-Ben Nghe.


CPV