Photo: VNA

 

Il a indiqué que les agences concernées ont aidé les propriétaires d'éléphants à prendre soin des animaux et à réduire le nombre de jours pendant lesquels ils transportent des touristes afin de préserver leur santé et d'allonger leur durée de vie.

Il a aussi été demandé aux propriétaires d'informer les organes concernés lorsque leurs éléphants ont des problèmes de santé.

Récemment, le Centre de conservation des éléphants de Dak Lak a implanté des puces électroniques sur des éléphants domestiques, comprenant des  données telles que la taille, poids, sexe et maladies antérieures... pour faciliter la gestion, le soin et l'étude de ces animaux.

Dak Lak compte actuellement 45 éléphants domestiques, principalement dans les districts de Buon Don et Lak. Elle abrite également cinq troupeaux d'éléphants sauvages avec environ 80 à 100 têtes au total, surtout dans les districts de Buon Don, Ea Sup et Cu M'gar.

M. Luan a déclaré que la province a encouragé les ethnies locales à modifier la structure de leurs cultures dans les habitats à éléphants sauvages afin de minimiser les dommages causés aux animaux.

CPV