Photo: baotainguyenmoitruong.vn

 

Organisée conjointement par la Société pour la Conservation de la Vie sauvage (WCS), le Département de protection des forêts de la zone 4 et le Programme du Vietnam, cette formation vise les agents des services de protection des forêts et les gardes-frontières de sept villes et provinces des hauts plateaux du Centre et de la région Sud-est.

Hoang Bich Thuy, directeur du programme de WCS au Vietnam, a déclaré qu`elle visait à accroître l'efficacité des activités de protection des forêts et intensifier la coopération internationale entre les provinces frontalières et les pays voisins, dont le Cambodge et le Laos, dans la prévention et la lutte contre la criminalité liée à la faune.

Nguyen Dinh Thang, un fonctionnaire du Département de protection des forêts de la zone 4, a révélé que depuis 2010, les gardes forestiers à l'échelle nationale ont détecté et traité plus de 4.300 cas d`effraction à la réglementation sur la gestion de la faune, et confisqué des milliers de kilogrammes de produits de la faune et 60.217 animaux sauvages, dont 3.418 dans la liste des espèces en voie de disparition et rares.

Les provinces des hauts plateaux du centre sont considérées comme un point chaud de la criminalité avec de nombreuses espèces menacées d'extinction et un trafic à travers les frontières avec le Cambodge et le Laos, a-t-il ajouté.

Il a également souligné l'importance de la coordination intersectorielle dans la prévention et la lutte contre le trafic d`animaux sauvages.

CPV