Des agriculteurs d'An Giang (delta du Mékong) appliquant des technologies modernes. Photo : VNA


Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc vient de  promulguer le plan de réalisation de la conclusion No50-KL/TW daté du 30 mai 2019 du Secrétariat du Comité central du Parti communiste vietnamien (PCV) sur la poursuite de la réalisation de la Résolution du 6e Plénum du Comité central du Parti (11e exercice) sur le développement scientifique et technologique au service de l’œuvre d’industrialisation et de modernisation du pays dans l'économie de marché à orientation socialiste et l'intégration au monde.

Ce plan comprend 6 mesures dont la restructuration des programmes nationaux scientifiques et technologiques, l’amélioration de l’application technologique et scientifique, l’accélération de la coopération internationale en la matière…

Le Parti et l'Etat s'intéressent toujours au développement scientifique et technologique. Ces derniers temps, les activités scientifiques et technologiques ont obtenu des résultats encourageants en terme d'élaboration de mécanismes et politiques, de gestion et d'utilisation du budget, de mobilisation des ressources financières, de construction d'infrastructures, d'élargissement des débouchés.

Ces acquis, aussi bien dans les sciences sociales, naturelles, scientifiques et technologiques, que dans la recherche fondamentale et appliquée... ont apporté leur part importante à l’œuvre d'édification et de défense du pays.

Ces dernières années, la branche des sciences et technologies, particulièrement le ministère des Sciences et Technologies, s'est concentrée sur la mise en œuvre de la Stratégie de développement scientifique et technologique, en suivant de près la Stratégie nationale de développement socioéconomique et la Résolution du 11e Congrès national du Parti, au service du développement socioéconomique, de la restructuration économique et de l'intégration au monde du pays.

Enfin, il faut améliorer l'efficacité des activités scientifiques et technologiques, élaborer des mécanismes et politiques appropriés afin de valoriser davantage le contingent de scientifiques, élargir la coopération internationale pour mobiliser toutes les ressources nécessaires au développement scientifique et technologique./.

CPV/VNA