Photo d'illustration (VNA)

 

Lors d'une réunion sur la lutte contre la dengue à Hanoï, le 10 août, le directeur du Département de médecine préventive, Tran Dac Phu, a signalé que 80.555 cas de dengue avaient été registrés dans le pays jusqu'à présent, avec 24 décès. Plus de cas sont attendus parce que l'on est maintenant au pic de la saison de la maladie.

La ministre de la Santé, Nguyen Thi Kim Tien, a exprimé ses inquiétudes quant à la tendance croissante de la dengue à Hanoi malgré les efforts  du secteur de la santé.

Hanoi occupe le deuxième rang après Ho Chi Minh-Ville en nombre de cas de dengue, avec 13.900 cas répertoriés le 9 août.

Le Département de médecine préventive a souligné que la principale cause de propagation de la dengue est l'arrivée plus tôt que prévu de l'été cette année, avec des températures et des pluies plus élevées que les années précédentes. La sensibilisation à la prévention de la maladie au sein de la population et des autorités est faible en raison de l'absence d'épidémie depuis des années.

Le département a mis en place trois groupes de travail pour faire face à l'épidémie. Le ministère de la Santé enverra des experts du Centre pour aider les quatre arrondissements de Hanoi les plus touchés et six équipes pour inspecter le travail antiépidémique dans huit provinces.

En particulier, le secteur de la santé mobilisera la coopération d'autres branches et secteurs tels que la police, l'armée, l'industrie de construction, le secteur des ressources naturelles et de l'environnement et le secteur de l'éducation pour nettoyer l'environnement et tuer les larves de moustiques dans les chantiers de construction, les espaces publics ainsi que dans les maisons et écoles.

CPV