Le professeur Jerome Isaac Friedman (photo: VNA)

 

La déclaration a été faite par le physicien américain lors d’une réunion avec des étudiants vietnamiens de l’Université de Quy Nhon, le 8 août.

L'événement faisait partie des activités dans le cadre du 14e programme "Rencontres du Vietnam", organisé par l'Association des Rencontres du Vietnam en collaboration avec le ministère des Sciences et Technologies et le Comité populaire de la province de Binh Dinh.

Le professeur Friedman a affirmé que toutes les choses, d’une table, d’une pomme ou d’un corps, sont constituées de particules de quark, un type de particule élémentaire et un constituant fondamental de la matière. Les quarks se combinent pour former des assemblages, également appelés hadrons, dont les plus stables sont les protons et les neutrons - les composants constitutifs du noyau atomique.

Des milliers d’étudiants de Binh Dinh et de nombreux jeunes qui aiment les sciences de tout le pays ont posé avec enthousiasme des questions au professeur Friedman. Ils ont déclaré que cet échange leur avait offert davantage d’opportunités  d’avoir accès aux avancées scientifiques du monde.

Selon le professeur, les scientifiques vietnamiens, en particulier les jeunes chercheurs, peuvent étudier les sciences. Il a suggéré que le Vietnam fasse un meilleur usage du potentiel humain et de la force de la science et de la technologie pour un avenir prometteur.

En plus de rechercher et d’appliquer les progrès scientifiques et technologiques, il est également nécessaire d’investir dans la science fondamentale, même si elle ne contribue pas immédiatement au développement socioéconomique, ajoutant que cela crée des percées et ouvre la voie à la recherche au développement des pays du monde entier.

Le professeur Jerome Isaac Friedman, né le 28 mars 1930 à Chicago (Illinois, États-Unis), a remporté le prix Nobel de physique en 1990 avec Henry Kendall et Richard Taylor pour avoir prouvé l'existence des quarks.

CPV