Photo: VNA

 

M. Nguyen Dinh Cung, directeur de l'Institut central de gestion économique (CIEM), a déclaré lors de la cérémonie d'ouverture que l'Institut préparait une stratégie nationale sur la 4e  révolution industrielle, ajoutant que l'expérience internationale acquise après l'événement serait utile à ce travail.

L’ambassadeur israélien, Nadav Eshcar, a déclaré que le Vietnam et Israël avaient établi un partenariat solide ces décennies et que les similitudes existant entre les pays et les peuples leur permettraient de partager des expériences et d’apprendre des enseignements mutuels.

Pays à faibles ressources naturelles, Israël est devenu un pays leader en matière d'innovation, a-t-il déclaré.

Il a noté que l'innovation israélienne avait été promue dans des domaines tels que la technologie médicale, l'automatisation, la mécanique, la technologie agricole, les drones, l'aérospatiale et de nombreux autres secteurs.

L’ambassadeur a exprimé son espoir que l’expérience d’Israël puisse être utile au Vietnam afin de réaliser des progrès décisifs en matière d’intégration.

Le professeur Avishay Braverman, expert israélien, a déclaré que l’agriculture était à la base de la haute technologie israélienne. Jusqu'ici, les technologies de l'eau et de l'agriculture en provenance d'Israël ont atteint une couverture mondiale avec l'application de 50% des systèmes d'arrosage à basse pression et de 350 usines de dessalement dans 40 pays.

Israël est aussi le premier pays au monde en matière de collecte, de traitement et de recyclage des eaux usées, a-t-il noté.

Le professeur Braverman a souligné la nécessité de préparer les infrastructures pour la formation et l'investissement dans le développement.

Le gouvernement, les entreprises et la communauté devraient s'unir pour rechercher et appliquer les technologies de pointe dans la vie, a-t-il déclaré, soulignant le rôle du gouvernement dans la promotion de l'innovation et la création de politiques favorables.

En plus de créer un environnement créatif et d’utiliser les talents, il est nécessaire d’investir dans la recherche et le développement des ressources humaines, a informé le professeur Braverman.

Il a également partagé son expérience en matière d’innovation et de construction de politiques d’innovation, ainsi que l’expérience d’Israël et les possibilités qu’il offre aux pays en développement comme le Vietnam, ainsi que des mesures que devraient prendre le gouvernement et les entreprises pour tirer parti des opportunités.

CPV