Photo: VNA


Le programme, tenu de novembre 2016 au 30 juin 2020, a été mis en œuvre à Hanoi et dans six provinces du Centre-Nord - Thanh Hoa, Nghe An, Ha Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thien-Hue, pour un coût total de 5,696 millions de dollars, dont 5 millions de dollars d’APD non remboursable provenant du Fonds de partenariat pour le carbone forestier (FCPF).

Le projet FCPF-2 vise à aider les agences concernées au niveau central et dans ces six provinces à améliorer leurs capacités institutionnelles et techniques pour préparer la mise en œuvre au Vietnam du REDD+.

Il soutient également la construction du programme de réduction des émissions et de transfert des droits à la réduction des émissions dans la région Centre-Nord  (ERPD) pour 2018-2025, contribuant à la réalisation du programme d'action national REDD+ et de la contribution déterminée par le pays dans le cadre de l’Accord de Paris 2015 sur le changement climatique.

Pham Van Dien, vice-directeur général de l'administration vietnamienne des forêts du ministère de l'Agriculture et du Développement rural (MARD), a déclaré que le programme ERPD pour 2018-2025 est le premier programme REDD+ au Vietnam à avoir été mis en œuvre dans une région selon l’approche de paiement basée sur les résultats.

Le Vietnam a mobilisé des ressources pour la mise en œuvre des activités du programme dans le but de réduire d’environ 25 millions de tonnes les émissions de CO2, dont le FCPF s'est engagé à acheter 10,3 millions de tonnes de CO2 à 5 dollars la tonne via l'accord de paiement des réductions d'émissions (ERPA), équivalent à 51,5 millions de dollars au total.

Les résultats utilisés pour l'évaluation sont ceux entre le 1er  février 2018 et le 31 décembre 2024. Le pays recevra des paiements après vérification des résultats par une partie indépendante.

M. Dien a noté que le MARD rendra compte des résultats de la négociation de l'ERPA au Premier ministre pour obtenir l'approbation. Une fois le feu vert obtenu, le ministère et la Banque mondiale signeront cet accord, attendu en août de cette année.

Grâce aux efforts déployés par des autorités et les habitants de ces six provinces, la mise en œuvre réussie du programme ERPD sera une condition préalable pour étendre le REDD+ à de nombreuses autres localités forestières du Vietnam et attirer de nouveaux partenaires financiers.

Le vice-ministre de MARD, Ha Cong Tuan, a déclaré que le REDD+ est une nouvelle initiative, et bien que le pays ait bien mis en œuvre le projet, il lui faut encore plus d'efforts pour passer à une nouvelle phase - celle des paiements basés sur les résultats, vers un marché du crédit carbone complet.

Le REDD+ est une initiative internationale visant à fournir une assistance financière et technique aux pays en développement pour les aider à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à atténuer l'impact du changement climatique via des efforts contre la déforestation et la dégradation des forêts.

Le Vietnam participe au REDD+ depuis 2008, et plus de 45 projets connexes ont été mis en œuvre à ce jour dans le pays.

CPV