Photo d'illustration (VNA)

 

Ce rapport du GII a été publié mardi 10 juillet à New York par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), en collaboration avec l'Université de Cornell et l'Institut européen d'administration des affaires (INSEAD).

Dans le groupe des 30 pays à revenu intermédiaire (tranche inférieure), le Vietnam se classe 2e, derrière l'Ukraine.

Selon Sacha Wunsch-Vincent, spécialiste supérieur de l'OMPI, dans les dernières publications de GII, le Vietnam est un exemple en matière d'innovation technologique pour les pays à revenu intermédiaire (tranche inférieure). Le Vietnam est le pays unique ayant une résolution sur la création d'un groupe intersectoriel spécial afin de promouvoir les politiques visant à améliorer sa position sur le classement du GII.

Sacha Wunsch-Vincent a conseillé au Vietnam de persister avec les politiques et plans lancés par le Premier ministre et de se concentrer sur sa force interne, par exemple, ses avantages dans les secteurs de l'agroalimentaire et des technologies de l'information.

La Suisse, les Pays-Bas, la Suède, le Royaume-Uni, Singapour, les États-Unis, le Danemark, l'Allemagne et l'Irlande occupent les premiers rang de ce classement annuel. L'Israël et la Chine ont devancé d'autres pays pour figurer, pour la première fois, dans le top 20.

L’indice mondial de l’innovation 2018 se base sur 80 indicateurs qui adoptent une vision large de l’innovation et couvrent notamment l’environnement politique, l’éducation, l’infrastructure et le perfectionnement des entreprises. L’édition 2018 analyse le paysage de l’innovation dans le domaine de l’énergie pour la prochaine décennie et recense les avancées qui pourraient être réalisées en matière de production, de stockage, de distribution et de consommation d’énergie. Elle passe en outre en revue la façon dont les grandes innovations naissent au niveau local et décrit l’essor des systèmes renouvelables à petite échelle.

CPV/VNA