Les élèves du lycée Viêt Duc, dans l'arrondissement de Hoàn Kiêm, à Hanoi, lors de la rentrée scolaire 2020-2021. Photo: VNA


Une bonne nouvelle pour des milliers d’élèves et d’enseignants au Vietnam : les mathématiques, la physique, la chimie, la biologie, l’informatique, la technologie, la littérature, l’histoire, la géographie ainsi que l’éducation civique vont privilégier la qualité à la quantité pour l’année scolaire qui démarre, les contenus de ces disciplines se simplifiant.

Cet ajustement du programme a en effet pour but de mettre en œuvre efficacement le programme actuel de formation générale, de développer la qualité des enseignements ainsi que les capacités des élèves et d’assurer la continuité de l’enseignement face à la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19.

Dans le cadre de cette nouvelle orientation, le ministère de l’Éducation et de la Formation demande ainsi aux écoles : de "ne pas organiser les examens liés aux programmes scolaires habituels", aux professeurs "de ne pas ouvrir de cours supplémentaires" et enfin "d’encourager les élèves à lire par eux-mêmes et à pratiquer l’auto-apprentissage".

Pour les autres matières et activités éducatives, le ministère demande de continuer à suivre les instructions de la circulaire N°5842 sur l’orientation de l’ajustement du contenu de l’enseignement général.

Élaborer les propres plans éducatifs

En se basant sur la base du programme actuel et des instructions d’ajustement, les Services provinciaux de l’éducation et de la formation demanderont aux écoles secondaires d’élaborer leurs propres plans éducatifs en fonction de la réalité des conditions locales.

Selon Nguyên Xuân Thành, chef du Département de l’enseignement secondaire, relevant du ministère de l’Éducation et de la Formation, l’évolution de l’épidémie de Covid-19 pourrait rendre le bon déroulement des cours difficile dans certaines provinces. 

Dans ces cas-là, le ministère aidera les écoles à constituer leur plan scolaire 2020-2021. Les contenus éventuellement redondants au sein d’une ou plusieurs matières au niveau primaire, intermédiaire et secondaire seront réduits puis les écoles auront à élaborer elles-mêmes les modalités d’enseignement pour chaque leçon.

Les écoles pourront se servir de l’e-learning via des plates-formes spécialisées et certains réseaux sociaux comme Facebook ou Zalo pour assurer la sécurité sanitaire absolue des élèves et de leur famille ainsi que la continuité pédagogique en cas de fermeture des écoles à cause du Covid-19.

Vu Thi Thu Hà, cheffe du Bureau de l’éducation et de la formation de l’arrondissement de Long Biên, à Hanoi, assure que la ville est préparée à l’éventuel retour d’une crise sanitaire liée au Covid-19 : tous les enseignants ont assisté à des cours de formation sur l’enseignement à distance. 

Ainsi, dans la situation où les écoles devraient refermer, les écoles ont désormais à leur disposition un logiciel pédagogique maîtrisé par les enseignants afin de leur permettre de donner cours en ligne. 

CPV/VNA