Photo: dangcongsan.vn

 

Environ 200 délégués, dont des représentants du Parti et des agences d’État; partenaires d’organisations au sein et en dehors de l'Union vietnamienne des associations scientifiques et technologiques (VUSTA), experts, scientifiques... y ont participé. Il s’agissait de la 3e conférence annuelle de VUSTA, après les deux premières tenues en 2016 et 2017.

L’événement a été organisé en collaboration avec le centre d'information des ONG (NGO-IC), l'Institut de la population, de la santé et du développement (PHAD), le Centre vert d'innovation et de développement (GreenID), le Centre de recherche et de formation communautaires (RTCCD), le Centre de développement rural durable (SRD), le Centre d'études sur la gestion durable (MSD), le Centre de recherche sur le développement des entreprises du Vietnam (RCED).

A la cérémonie d'ouverture, le Dr Pham Van Tan, vice-président et secrétaire général de la VUSTA, a déclaré que les activités de protection de l'environnement sont encore insuffisantes. Le rôle des organisations sociales n'a pas été assez encouragé. Par conséquent, la VUSTA a continuellement développé son organisation et amélioré ses performances. Le réseau de VUSTA compte 86 associations nationales, 63 syndicats locaux, 500 organisations scientifiques et technologiques et plus de 100 bureaux de presse, rassemblant près de 2 millions d'intellectuels du pays impliqués dans ce travail.

Le Dr Pham Van Tan a déclaré: "Avec leur nature interdisciplinaire et spécialisée, les organisations membres et les spécialistes ont participé à la plupart des aspects de la vie sociale, en particulier dans le domaine de la protection de l’environnement, du développement communautaire et des soins de santé. En particulier, ils ont été activement impliqués dans des activités telles que la communication, la sensibilisation à la protection de l’environnement et la réponse aux changements climatiques. De nombreux événements et modèles innovants ont été mis en place dans la communauté, de nombreuses formations et séminaires sont organisés, des groupes de volontaires ont été formés et fonctionnent efficacement".

La conférence s'est déroulée en une journée et s'est achevée par le lancement de l'Alliance vietnamienne de l'eau et de la santé. Avec la mission "De l’eau propre pour tous et pour la santé de la communauté", l'Alliance est composée d'organisations et d'individus qui se portent volontaires pour contribuer à la cause. Les organisations fondatrices de l'Alliance comprennent: ONG-IC, l’Université de santé publique, l'Institut d'études sociales et médicales, PHAD, RTCCD.

CPV