Photo: VNA


L'événement, qui se déroule à Hanoi et dans la province d'An Giang du delta du Mékong du 17 au 20 septembre, est organisé conjointement par l'Alliance vietnamienne pour l'énergie durable (VSEA), l'Alliance vietnamienne pour l'action contre le changement climatique (VCCA) et le Groupe de travail sur le changement climatique (CCWG).

Le thème porte sur les opportunités, défis et enseignements tirés par les utilisateurs internationaux pour la transition énergétique au Vietnam.

L’événement de cette année a pour objectif de créer un forum d’échange d’informations et de dialogue multipartite pour proposer des solutions permettant de réaliser une transition énergétique égale et d’apporter des avantages maximaux pour le développement durable du Vietnam.

Cette semaine spéciale comprendra trois ateliers principaux, à savoir "transition énergétique au Vietnam", "finance verte pour les énergies renouvelables dans le secteur industriel au Vietnam" et "transition énergétique durable: opportunités et défis pour le delta du Mékong".

Le Vietnam suit la tendance mondiale en matière de transition énergétique, les énergies renouvelables étant reconnues comme la solution la plus efficace face au changement climatique. Le septième plan national d'électricité ajusté vise à porter le pourcentage des énergies renouvelables dans la production nationale d'électricité à 7% en 2020 et à 10% en 2030.

Ces deux dernières années, le gouvernement a mis en place une série de mécanismes de soutien et d'incitations au développement des énergies renouvelables, tels que prix préférentiels pour les énergies solaire et éolienne.

En conséquence, le Vietnam a considérablement progressé dans le développement des énergies renouvelables, en particulier du solaire, devenant en Asie du Sud-est l'un des marchés les plus dynamiques et attrayants pour les projets d’énergies renouvelables.

En juillet dernier, les énergies solaire et éolienne représentaient plus de 9% de la production nationale d’électricité, dépassant ainsi l’objectif fixé pour 2020. La capacité totale des centrales solaires du pays a atteint 4.543,8 MW, et celle des éoliennes 626,8 MW.

Cependant, ce développement rapide pose également de nouveaux défis en termes de développement du réseau national,  d'utilisation des terres, de mécanisme de tarification de l'électricité, de  ressources humaines et de ressources financières.

CPV