Photo d'illustration. Source: ictnews.vn

 

Ces cinq tendances incluent les attaques de réseau, en particulier les attaques de code malveillant utilisant l'intelligence artificielle (IA); les attaques des systèmes de commerce électronique et de banque financière dans le but de voler des informations personnelles et des données d'utilisateurs; les attaques contre des infrastructures, des équipements Internet des objets (IoT), des zones urbaines intelligentes et utilisation de ces appareils pour mener des attaques de réseau; les attaques de réseau intentionnelles contre des agences et des organismes d'État dans le but de voler des informations et des données; et la tendance à discréditer, diffamer et diffuser des informations malveillantes contre des agences, des organisations et des individus.

Khong Huy Hung, PDG de la société Technologie de sécurité de cyberspace du Vietnam (VNCS), a souligné les risques et défis liés à la sécurité des informations et des données avec l’augmentation rapide du nombre d’appareils IoT.

Selon M. Hung, avec l'explosion du nombre et de la variété, les appareils IoT ont progressivement modifié le marché des attaques réseau en apportant une grande quantité de ressources, ce qui a entraîné un conflit sur le contrôle des réseaux IoT dans le monde par des organisations de piratage. Une explosion de code malveillant exploitant un périphérique IoT de grande ampleur est prévue.

"En outre, les codes malveillants faisant appel à l'IA pour mener des cyber-attaques devraient également augmenter", a-t-il déclaré.

Fin décembre 2018, dans le rapport sur la sécurité du réseau et les prévisions des tendances pour 2019, les experts de Bkav avaient prédit que des codes malveillants utilisant l'IA pourraient apparaître en 2019, initialement sous la forme d'un prototype de preuve de concept (PoC). Cependant, ces experts ont également déclaré que la plus grande menace pour les internautes vietnamiens provenait principalement de codes malveillants d'extorsion, de suppression de données, d'extraction de monnaie virtuelle et de menace persistante avancée.

Ces types de logiciels malveillants peuvent combiner de nombreux chemins d’infection différents pour maximiser leur propagation, le plus courant étant l’exploitation de logiciels, de systèmes d’exploitation et des failles dans les courriers électroniques.

CPV