Photo: VNA


Environ 1.300 ha de forêts de protection côtière, principalement des mangroves, aident à protéger les digues marines et à prévenir l'érosion côtière.

Des mangroves sont plantées le long  des 32 kilomètres de côtes de la province et  des embouchures de la Vam Co et de la rivière Tien dans les districts de Go Cong Dong et Tan Phu Dong.

Cependant, les mangroves ont reculé à la fois en termes de superficie et en qualité ces dernières années en raison de l'érosion côtière, des fortes vagues et d'autres facteurs.

À Go Cong Dong, les fortes vagues  provoquent une érosion de 10 à 20 mètres de profondeur à l'intérieur des terres par an, entraînant une perte de 20 ha de mangrove chaque année.

Les communes de Tan Dien et Tan Thanh du district ont de nombreuses sections côtières qui ont perdu des forêts de protection, ce qui affecte la sécurité de la digue qui protège 37.000 hectares de terres agricoles.

La province planifie des campagnes d'information  pour sensibiliser à l'importance de planter des forêts et de protéger celles existantes.

Elle donne également plus de responsabilités en matière de gestion, de protection et de développement des forêts aux autorités locales. De nouvelles forêts doivent être plantées pour compenser les pertes dans les zones réaffectées à d'autres usages.

Elle prévoit d'attribuer environ 1.000 ha de forêts de protection côtière à des familles et organisations locales pour les protéger et les exploiter.

Elle a appelé à des investissements pour la plantation de forêts et dispose de fonds d'organisations nationales et étrangères pour prévenir l'érosion et protéger les forêts le long de la côte de Go Cong, ce qui aidera à restaurer et  développer durablement les mangroves en réponse au changement climatique.

CPV