Une scène dans le film (Source: baomoi.vn)


Selon la vice-directrice d'ENV, Nguyen Thi Phuong Dung, ce film fait partie d'une campagne menée par son agence, l'organisation mondiale de la protection des animaux, et l’organisation FOUR PAWS Viet pour mettre fin à la captivité des ours et protéger les derniers ours sauvages du Vietnam.

Ce film sera diffusé sur les chaînes de télévision nationales et locales à travers le pays. Il sera également mis en ligne sur la chaîne Youtube d’EVN.

Depuis 2005, le gouvernement vietnamien et des ONG œuvrant dans la protection de la nature ont obtenu des résultats remarquables en matière d'élimination de la détention en captivité des ours à des fins mercantiles. Selon ENV, le nombre d'ours en captivité a fortement diminué, passant de 4.300 à 780 entre 2005 et juillet 2018. Leur bile est utilisée dans certains médicaments traditionnels. La culture de la bile d'ours a été interdite dans le pays en 1992, mais les propriétaires n'ont pas été contraints d'abandonner les ours qu'ils détenaient, ce qui n’a fait que prolonger cette pratique néfaste.

En 2017, le gouvernement vietnamien a approuvé un plan avec Animals Asia pour fermer toutes les fermes d'ours du pays et déplacer tous les ours captifs restants dans des sanctuaires.

CPV