L'ambassadeur du Vietnam au Japon, Vu Hong Nam et la chercheuse Mai Thi Ngan (photo: VNA)


Ngan, étudiante de troisième cycle à l'université de Miyazaki dans la préfecture de Miyazaki, a reçu le prix du Conseil de recherches sur l'agriculture, les forêts et les pêcheries (AFFRC) pour ses travaux de recherche sur la mise au point d'un test de diagnostic simple, précis et économique, et d'un système de test groupé pour la détection du virus de la diarrhée épidémique du porc.

S'exprimant lors de la cérémonie, l'ambassadeur du Vietnam au Japon, Vu Hong Nam, a déclaré qu'il espérait que Ngan aurait davantage de projets de recherche pour prévenir les maladies des bovins et de la volaille au Vietnam et au Japon.

S'adressant au correspondant de l'Agence de presse vietnamienne au Japon, Ngan a déclaré qu'il s'agissait d'une méthode très simple, peu coûteuse et facile à appliquer.

Elle peut être appliquée au diagnostic de nombreuses maladies du bétail et de la volaille causées par d'autres virus ou bactéries, a-t-elle ajouté.

En plus de Ngan, le prix a été décerné au Dr. Jacobo Arango Mejia, de la Colombie, pour ses recherches sur les graminées fourragères tropicales destinées à atténuer les émissions de gaz à effet de serre et à la lutte contre le changement climatique; et au Dr Rebijith Kayattukandy Balan, de l'Inde pour ses recherches sur les approches moléculaires d'identification, diversité et gestion des insectes nuisibles importants en Inde.

CPV