Duong Nguyên Mai Linh (en "ao dài") et son groupe lors de la présentation de ce projet. Photo: VOV

 

Ce projet a intéressé l’adjoint au maire de la ville de Lille, Franck Hanoh, et il a été également estimé faisable.

Selon le rapport international sur l’indice de l’environnement, le Vietnam a une mauvaise qualité de l’air. C’est pour cette raison que Duong My Linh et ses amis ont élaboré ce projet « Green Vietnam », pour réduire la pollution  en changeant la conscience des gens sur les déchets.

Le groupe de Mai Linh est composé de 8 jeunes de différentes nationalités participant à ce projet.

Après la présentation de ce projet, son groupe a reçu des soutiens des conseillers et des partenaires. Il s’agit de l’organisation non gouvernementale ENACTUS, en activité dans 36 pays et ayant un réseau de spécialistes, qui a jugé ce projet très intéressant.

La compagnie française, Kiloutou, bailleur de fonds, qui est également le premier partenaire du projet « Green Vietnam », a estimé que « Green Vietnam » était plein d’ambition et faisable.


CPV/NDEL