La mangrove de Ru Cha dans la province de Thua Thiên-Huê (Centre). Photo : VNA


La Journée mondiale de l'environnement met en avant un enjeu spécifique important et différent chaque année concernant l'environnement. En 2020, le sujet de cette journée est la biodiversité.

Selon Fauna et Flora International,  le Vietnam est reconnu comme l'un des pays les plus bio-diversifiés au monde, avec de nombreux types d’écosystèmes et d’espèces de faune et de flore.

Au dire de scientifiques, sur la terre ferme, il existe près de 16.000 espèces de flore et 10% d'entre elles sont des espèces endémiques. Concernant la faune, on dénombre plus de 100 espèces d'oiseaux endémiques et 78 espèces endémiques de mammifères. Les écosystèmes des zones humides abritent environ 1.500 espèces d'algues, 800 de faune invertébrée et 700 de poissons. Les écosystèmes marins et côtiers présentent une écologie typique tropicale. Environ 11.000 espèces marines y vivent. Il s’agit notamment de 2.458 espèces de poissons, 653 d’algues et 225 de crevettes.

Hoàng Thi Thanh Nhàn, chef adjointe du Département de la conservation de la nature et de la biodiversité du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement a déclaré que la biodiversité était le fondement du développement socio-économique du Vietnam.

Le Vietnam a officiellement entériné, en 1994, la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages. Photo : VNA


"Pour marquer la Journée mondiale de l’environnement, nous devrions renforcer la communication  et rehausser la conscience communautaire en la matière. La protection de la biodiversité est une tâche majeure pour le développement durable", a-t-elle souligné.

"Dans certaines localités, les visites écologiques ont grandement profité aux habitants tout en aidant à conserver la biodiversité. La Réserve naturelle de Vân Long dans la province septentrionale de Ninh Binh, le Centre de conservation marine de Cù Lao Cham dans la province de Quang Nam au Centre et le Parc national de Tràm Chim dans la province méridionale de Dông Thap sont des exemplaires dans la promotion de développement économique rimant avec conservation de la biodiversité locale", a informé Mme Nhàn.

Les textes juridiques

Le Vietnam a publié de nombreuses lois concernant la protection de la nature et la gestion des ressources naturelles. Plus concrètement, il s’agit de la Loi sur la biodiversité publiée en 2008, de la Loi sur la protection et le développement forestier, de la Loi sur la protection de l’environnement, la Loi sur les produits aquatiques ainsi que d’une stratégie nationale sur la biodiversité jusqu'en 2020, vision jusqu'en 2030.

En outre, le pays a participé à certains accords internationaux sur la biodiversité tels que la Convention sur la diversité biologique (CDB), la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages (CITES) et la Convention sur les zones humides d'importance internationale (RAMSAR)./.

CPV/CVN