Contrôle de la température corporelle des chauffeurs de camions sur le pont Chuong Duong à Hanoï. Photo : VNA


Selon cet article intitulé “Vietnam’s Exemplary Response To COVID-19” (Réponse exemplaire du Vietnam au COVID-19), au matin du 9 avril, le Vietnam avait signalé 251 cas confirmés de nouveau coronavirus avec plus de 120 guérisons. En comparaison avec d’autres États membres de l’ASEAN comme la Malaisie et l’Indonésie, qui ont des milliers d’infections et de nombreux décès, le nombre de cas au Vietnam est relativement faible.

L’article a cité des propos du vice-ministre vietnamien de la Santé Nguyen Thanh Long, qui avait assuré au public et aux médias qu'il ne manquait pas de kits de test pour diagnostiquer le virus COVID-19. Le pays avait acheté 200.000 kits de test rapide à la République de Corée. Il avait également produit avec succès ses propres kits de test qui pourraient aider à diagnostiquer l'infection virale en seulement une heure.

Le 6 avril, la Fondation Asie-Pacifique du Canada a publié un article intitulé “How Vietnam is Winning its War Against COVID-19” (Comment le Vietnam gagne sa guerre contre le COVID-19). L’auteur a indiqué que le Vietnam avait mené avec succès le traçage via l'identification rapide des contacts infectieux sur la base des classifications du ministère de la santé des cas infectés, suspectés et exposés de COVID-19, ainsi que la mobilisation rapide des professionnels de la santé, du personnel de sécurité publique, des militaires et des fonctionnaires pour mettre en œuvre le traçage.

L’article a également informé que le ministère vietnamien de la Santé avait travaillé avec des entreprises technologiques pour développer un système de notification en ligne dans lequel les cas suspects et confirmés de COVID-19, ainsi que les personnes en contact étroit, sont saisis dans une base de données accessible en temps réel. En outre, une application mobile, NCOVI, avait été introduite par le ministère de l'Information et de la Communication pour permettre aux citoyens de déclarer de manière proactive leur état de santé au quotidien.

Le Forum économique mondial (WEF) a, lui aussi, apprécié la réaction rapide du Vietnam face au COVID-19. Un article publié sur son site web a constaté que le Vietnam, en se concentrant sur les mesures qui étaient sous son contrôle, avait gagné les éloges de la communauté internationale.

De son côté, le journal FreeMalaysiaToday a apprécié le système automatisé fournissant chaque fois 1,5 kg de riz, mis en place à Ho Chi Minh-Ville afin de soutenir les pauvres et les personnes touchées par l'épidémie de COVID-19, notamment des vendeurs de billets de loterie, des chômeurs. Selon l’auteur, la Malaisie peut étudier cette idée pour assister les personnes nécessiteuses.

CPV/VNA