Le vice-président du Comité populaire de la province de Ca Mau, Thân Duc Huong et la représentante de l'UNICEF au Vietnam, Rana Flowers. Photo: baoanhdatmui.vn


Le vice-président du Comité populaire de la province de Ca Mau, Thân Duc Huong, a fait savoir que ces dernières années, les effets du changement climatique comme intrusion saline,   sécheresse,  manque d’eau potable, avait affecté le développement économique de la province, ainsi que la santé des habitants, plus particulièrement des enfants des familles défavorisées.

L’épidémie de COVID-19 a également provoqué des impacts néfastes sur les familles à bas revenu, a-t-il souligné.

Il a proposé à la mission de l’UNICEF d’aider les familles locales affectées par les catastrophes naturelles et l’épidémie de COVID-19 pour stabiliser leur vie et pour s’assurer que leurs enfants poursuivent leurs études dans un environnement sûr, d’aider sa province à installer davantage de stations d’observation pour mieux servir les prévisions catastrophiques, et les système d’alimentation de l’eau potable pour assurer la santé des femmes et enfants.

La représentante de l’UNICEF au Vietnam, Rana Flowers, a déclaré que l’UNICEF au Vietnam élaborerait des programmes de coopération avec le Vietnam pour ces 5 prochaines années. L’UNICEF au Vietnam veut coopérer avec Ca Mau pour mener plus d'activités, notamment en matière d’éducation, de santé, d’alimentation en eau potable, de protection environnementale...

Elle recommande à Ca Mau de renforcer sa coordination face aux catastrophes et à l'épidémie de COVID-19.

CPV/VNA