Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc prend la parole lors de la conférence-bilan sur la lutte contre les catastrophes naturelles. Photo: VNA

Le chef du gouvernement a demandé aux organes compétents de renforcer leur coopération pour prévenir et lutter contre les catastrophes naturelles et régler immédiatement leurs conséquences. Il a remercié les organisations internationales pour  leurs assistances au Vietnam pour aplanir les conséquences des catastrophes naturelles.

Il a tenu en haute estime les efforts des forces armées qui ont bien soutenu les sinistrés. Il a aussi estimé le modèle de bonification de ​champs rizières après les crues à Lao Cai, la création du Fonds d'assistance à la prévention et à la lutte contre les catastrophes naturelles au Centre...

"Il s'agit d’une lutte de longue haleine qui impose la participation de tout le système politique, de toute la population et de la communauté des entreprises", a-t-il souligné, invitant les experts, les responsables des ministères, secteurs et localités à conjuguer leur efforts pour achever en 2017 le Plan national de lutte contre les catastrophes naturelles.

Selon le Premier ministre, il est nécessaire ​d'insérer​ cette lutte dans les plans et programmes de développement socio-économique du pays et de chaque localité, et ​de la considérer comme une tâche centrale. Il a proposé d'appliquer les sciences et technologies dans ce domaine, surtout ​dans les mesures de traitement d​es éboulements et de l'érosion côtière.

En 2016, le Vietnam a été gravement frappé par les catastrophes naturelles qui ont fait 264 morts et blessés et causé 39.726 milliards de dongs de pertes matérielles.

CPV/VNA