Echantillons de test de dépitage du nouveau coronavirus au Centre de contrôle des maladies de Hanoi. Photo : VNA

 

Sur un total de 324 cas confirmés, 267 ont été déclarés guéris, soit 82% des contaminations, et aucun décès n’est à déplorer, a-t-il indiqué.

Cependant, il y a encore plus de 14.700 personnes ayant été en contact avec les cas de contamination ou revenus des zones épidémiques qui sont mises en quarantaine, a-t-il poursuivi.

Parmi ces personnes, 266 ont été placées en quarantaine dans des hôpitaux, 7.726 dans des centres de quarantaine concentrée, et 6.752 à domicile, a précisé le national de pilotage pour la prévention et le contrôle du COVID-19.

Les 57 cas positifs restants sont traités dans divers établissements médicaux à travers le pays, dont six ont été testés négatifs au SRAS-CoV-2 une fois, tandis que trois autres ont été testés négatifs deux fois.

Le patient nº91, un pilote britannique de 43 ans, a été transféré à l’Hôpital Cho Rây de Hô Chi Minh-Ville le 22 mai de l’Hôpital des maladies tropicales alors qu’il a été testé négatif six fois. Il est actuellement soigné à l’unité de soins intensifs de l’hôpital.

Il a été traité pour la maladie pendant deux mois et trois jours, dont 46 jours sous ECMO, technique de circulation extra-corporelle, car ses poumons étaient condensés à 90%.

Un deuxième tomodensitogramme montre qu’environ 20 à 30% de ses poumons se sont rétablis et que leur fonction s’est également considérablement améliorée. Son pouls et sa tension artérielle sont également stables.

Plus tôt, un sous-comité du Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle du COVID-19 a annoncé que le patient s’est remis de la maladie et n’a aucune possibilité de contracter à nouveau le virus. 

CPV/VNA