Le vice-ministre de la Santé Nguyen Truong Son à la séance de travail avec l'Hôpital national des maladies tropicales de Hanoi 


Le directeur de l'Hôpital national des maladies tropicales de Hanoi, Pham Ngoc Thach, a déclaré que son hôpital soignait 46 cas de COVID-19, dont 34 Vietnamiens et 12 étrangers.

Dans la première phase, l'hôpital s'est principalement occupé des jeunes patients. Maintenant, le nombre de patients a augmenté, de divers groupes d'âge, dont des patients âgés souffrant d'autres maladies comme hypertension, immunodéficience et diabète.

Son service de soins intensifs traite trois cas graves, comprenant une femme vietnamienne de 64 ans, un homme vietnamien de 50 ans et un homme britannique de 69 ans, a déclaré Thach.

Luong Ngoc Khue, directeur du département de l'examen médical et de la gestion des traitements du ministère de la Santé, a déclaré que lorsque l'Hôpital national des maladies tropicales de Hanoi s'occupe des cas graves, elle doit revoir ses procédures opérationnelles et son équipement, et signaler la situation au ministère.

Le vice-ministre Nguyen Truong Son a hautement apprécié les efforts de tout le personnel de l'hôpital et lui a demandé de prévenir davantage les infections croisées après qu'un médecin du service d'urgence eut contracté le virus.

Selon lui, le ministère de la Santé a envoyé une circulaire aux établissements médicaux de tout le pays pour réviser le contrôle des infections dans les hôpitaux, en particulier ceux avec des patients atteints de COVID-19. Le ministre de la Santé a recommandé également que les agents de santé soient plus proactifs dans la prévention de l'infection des autres patients présents dans l’hôpital.

Il a également dit à l'Hôpital national des maladies tropicales de Hanoi de faire en sorte que son personnel ne soit pas surchargé et qu'il puisse bénéficier de temps de repos. En outre, il doit élaborer davantage de plans de réponse au cas où le nombre de patients augmenterait.

Les cas graves recevront un traitement dans les hôpitaux de niveau supérieur, dont l'Hôpital national des maladies tropicales de Hanoi, tandis que les cas bénins seront transférés dans d'autres, selon le responsable.

Par ailleurs, le vice-ministre Nguyen Truong Son a aussi affirmé qu’il y aura suffisamment de masques pour le personnel médical. Selon le plan, le ministère de la Santé en achètera environ 30 millions afin de les fournir à tous les agents de santé.

Le 24 mars au soir, le Vietnam avait enregistré 134 cas de COVID-19, dont 17 se sont rétablis. 

CPV/VNA