Pulvérisation de désinfectant à l'hôpital de Da Nang. Photo: VNA

 

Le patient N° 437, originaire de la ville centrale de Da Nang, est décédé d'un choc septique associé à des maladies sous-jacentes dont insuffisance rénale et hémodialyse, hypertension, diabète, fibrillation auriculaire, goutte.

L'homme avait suivi un traitement pour ces maladies à l'hôpital de Da Nang pendant longtemps avant d'être testé positif au coronavirus SARS-CoV-2 le 27 juillet.

Le 29 juillet, le patient a subi un collapsus vasculaire et a été connecté à une assistance vitale ECMO (oxygénation par membrane extra-corporelle).

Bien qu'il ait été soigné par des médecins à l'hôpital de Da Nang, le patient est décédé dans l'après-midi du 31 juillet.

CPV/VNA