Photo: VNA

 

Les autorités de la province de Vinh Phuc au Nord ont affirmé que l’épidémie de coronavirus COVID-19 était toujours sous contrôle, lors d’une réunion en ligne sur la lutte et la prévention de la maladie, tenue le 14 février à Hanoï sous l’égide du vice-Premier ministre Vu Duc  Dam.

Actuellement, Vinh Phuc isole la commune de Son Loi, district de Binh Xuyen, conformément aux règlementations du ministère de la Santé et prend des mesures de contrôler strictement les personnes qui entrent et sortent de cette localité dans le but d'empêcher la propagation de l'épidémie à d'autres.

Concernant le temps d'isolement, le vice-ministre de la Santé Nguyen Thanh Long a affirmé que tous les pays du monde, y compris le Vietnam, appliquaient le temps d'isolement durant 14 jours. Depuis le début de l'épidémie, le Vietnam élargit rapidement les zones de surveillance pour détecter rapidement les cas suspects afin de mettre en quarantaine efficacement.

Il a suggéré que les localités devaient appliquer strictement l'isolement pour les cas suspects, avec des signes de fièvre, de toux, d’essoufflement. Il a particulièrement insisté sur le travail d'isolement dans les régions limitrophes.

A propos du retour à l'école des élèves et des étudiants, le vice-ministre de l’Education et de la Formation, Nguyen Huu Do, a demandé aux services de l’éducation et de la formation locaux d’obtenir l’opinion des parents sur la reprise des classes, de conseiller l’autorité municipale et provinciale pour prendre les décisions appropriées.

S'exprimant lors de la réunion, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a salué les efforts de toutes les forces dans la lutte contre le COVID-19, demandé de renforcer la sensibilisation auprès de la population sur cette maladie mortelle, d’effectuer strictement l'isolement des infectés, de localiser l'épidémie.

Selon un rapport du ministère de la Santé, au 14 heures du 14 février, plus de 64.170 cas de contamination ont été détectés dans 28 pays et territoires. La Chine, à elle seule, a signalé plus de 63.580 cas dans toutes les 31 villes et provinces. La Chine a aussi confirmé 1.486 décès tandis que les Philippines, le Japon et Hong Kong ont détecté chacun un. Le Vietnam a confirmé 16 personnes infectées, dont sept guéries. 

CPV/VNA