Thai Truong Giang, député de la province de Ba Ria-Vung Tau. Photo: VNA 
 
Plusieurs électeurs de la province de Dien Bien (Nord) ont estimé qu'il y a des problèmes existants en matière de qualité de l'éducation au Vietnam par rapport aux autres pays dans la région et dans le monde. Le Parti, l'État et le ministère de l'Éducation et de la Formation doivent prendre plusieurs mesures plus énergiques pour améliorer la qualité de l'éducation.

Selon des électeurs à Thua Thien-Huê, le ministre Phung Xuan Nha ont répondu clairement aux questions des députés, lesquelles concernent l'amélioration de la qualité de formation et d'éducation, la gestion de l'éducation maternelle, les solutions pour faire face à la dégradation en terme de moral et de mode de vie des enseignants et des élèves.

Selon l'électeur Pham Van Thu, ville de Huê, les jeunes diplômés sans emploi représente une préoccupation de la société. Il a souligné l'importance de l'orientation professionnelle pour les élèves. Les universités doivent améliorer la qualité de formation et éduquer aux étudiants la maîtrise des compétences douces pour répondre à la demande de l'intégration internationale du pays. Concernant les affaires causant actuellement la frustration dans la société dont la violence en milieu scolaire, il faut avoir des sanctions sévères, selon lui.

L'électeur Nguyen Thi Huong, ville de Huê a souligné l'importance d'avoir des mécanismes spécifiques pour construire des écoles maternelles répondant aux standards, notamment dans les zones peuplées, afin d'assurer la sécurité en faveurs des enfants et la tranquillité d'esprit des parents. 

CPV/VNA