Photo d'illustration/ Soha

Ces familles ont fait fi de la pensée archaïque selon laquelle les  garçons ont plus de valeur que les filles, pour  faire de leurs enfants des personnes utiles à la société.

S’exprimant à cette occasion, le directeur adjoint du Service municipal de la santé, Hoang Duc Hanh, a souligné que Hanoï compte aujourd’hui 965.274 filles. Chaque année, la ville déploie des dizaines de modèles de soins de santé pour les enfants et adolescents, organise plus de 300 dialogues sur la  santé reproductive des filles, la prévention des abus sexuels. 

Elle multiple également les modèles du club "Les familles ont seulement des filles", la lutte contre le mariage des enfants et les mariages consanguins. 

Afin de répondre à l’appel de l'Organisation internationale du Travail "Les filles jouissent du progrès et de la justice sociale", les Nations Unies ont choisi le 11 octobre comme "Journée internationale des filles". 

Le thème de la Journée internationale des filles de cette année est "Créer des conditions favorables pour que les filles affirment leur position dans la société".


CPV