Sur la rue Ta Hien. Photo: VNA

 

Les restaurants et les centres commerciaux sont toujours autorisés à ouvrir mais des mesures de distanciation sociale devront être appliquées, a déclaré le président du Comité populaire de Hanoi Nguyen Duc Chung lors d'une réunion sur la prévention et le contrôle du COVID-19.

Nguyen Duc Chung a déclaré que les risques de propagation du virus à Hanoï sont élevés car il y a environ 54 000 personnes - le double du chiffre disponible le 27 juillet - revenant de la région centrale touchée par le virus depuis le 7 juillet.

Les favoris des touristes, la ville de Da Nang et la province de Quang Nam, sont devenus les derniers points chauds de coronavirus dans le pays ces derniers jours avec 79 et 16 cas enregistrés respectivement, depuis la découverte du patient N° 416 le 25 juillet qui a marqué la fin des 99 jours consécutifs sans nouvelle infection de la communauté au Vietnam.

Au cours des deux derniers jours, Hanoï a testé 18 500 personnes via des méthodes de test rapides et a prévu de terminer les tests des 54 000 personnes d'ici le 1er août.

10 tests sont revenus positifs - deux dans l’arrondissement de Nam Tu Liem, un dans celui de Hoang Mai, six dans le district de Gia Lam et un dans l’arrondissement de Thanh Xuan.

Tous les cas positifs seront à nouveau testés via des diagnostics PCR pour confirmer l'infection, a déclaré Nguyen Khac Hien, directeur du Service municipal de la santé, lors de la réunion.

Jusqu'à présent, huit des cas suspects positifs ont été confirmés comme négatifs tandis que deux à Gia Lam attendent toujours les résultats définitifs.

Truong Quang Viet, directeur adjoint du Centre de contrôle des maladies (CDC) de Hanoi, a déclaré qu’il y a peut-être encore un certain nombre de cas de COVID-19 à Hanoi dans les prochains jours, et que les agents de santé se fient à la fois aux résultats des tests et aux rapports de symptômes pour dépister et retracer les cas.

Sur 253 revenant de Da Nang qui ont signalé des symptômes du COVID-19, 166 ont été confirmés comme négatifs tandis que les résultats pour les 87 autres sont en attente, a déclaré Viet.

Truong Quang Viet a averti qu'un certain nombre de sites de test rapide dans certains quartiers de la ville sont confrontés à la surpopulation car le nombre de personnes venant se faire tester a dépassé les attentes initiales, étant donné que beaucoup de ceux qui sont entrés en contact étroit avec les rapatriés des régions centrales veulent également testé.

Nguyen Duc Chung a exigé que le CDC de Hanoi fasse de son mieux pour fournir une quantité suffisante de kits de test rapide aux arrondissements et districts de la ville afin d'atteindre l'objectif de terminer les tests pour les rapatriés des régions touchées par le virus. Il a demandé une surveillance continue de toutes les personnes revenant de Da Nang et Quang Nam depuis le 8 juillet, en particulier celles qui reviennent en train et en autocar.

Jusqu'à présent, Hanoï a enregistré deux cas positifs au SRAS-CoV-2, tous deux se sont rendus à Da Nang.

Le Service du commerce est chargé de préparer les marchandises et de surveiller le marché pour éviter les flambées des prix des produits de première nécessité. Le Service de l'éducation et de la formation a été prié de veiller à l'hygiène pour le prochain examen du secondaire prévu du 8 au 10 août.

Ho Chi Minh-Ville a également ordonné la fermeture de ses bars, discothèques, salles de karaoké et de nombreux types de grands rassemblements, dont des foires et des conférences non urgentes, à partir du 31 juillet, car la ville a accueilli un grand nombre de personnes revenant de la région centrale après les vacances. 

CPV/VNA