Photo: VNA

 

Les plus grands marchés touristiques comprennent la Chine, la République de Corée, le Japon, la France, les États-Unis et l'Allemagne.

La ville a pris de nouvelles mesures pour faire du tourisme un secteur économique clé. Outre valoriser ses produits touristiques traditionnels, la capitale a aussi lancé des projets touristiques novateurs dont un parc culturel, touristique et d'attractions, un centre  national d'exposition  dans le district de Dong Anh, un parc des sports dans le district de Quoc Oai, la préservation et la valorisation des villages artisanaux de Bat Trang (céramiques) et Van Phuc (soieries).

Hanoi a investi dans la construction de 20 hôtels de quatre à cinq étoiles pour répondre à la demande croissante d’hébergements haut de gamme. La ville a aussi dépensé 2 millions de dollars pour promouvoir son image sur la chaîne américaine CNN.

Grâce à ces efforts, Hanoi vise plus de 25,4 millions de touristes cette année, dont 5,5 millions d'étrangers, et 75.780 milliards de dongs (3,33 milliards de dollars) de recettes.

"Pour atteindre cet objectif, la ville augmentera ses campagnes de communication et sa coopération dans le développement touristique à l'étranger", a déclaré le directeur du Département municipal du tourisme Tran Duc Hai. La ville participera à des conférences sur le tourisme et à des activités de coopération organisées par l'Organisation de promotion du tourisme pour les villes d'Asie et du Pacifique (TPO), et lancera des programmes de collaboration et d'enquête au Japon, en République de Corée et en Australie.

Hanoi participera à la conférence annuelle du Conseil pour la promotion du tourisme en Asie (CPTA) 2018 en Malaisie et coopérera avec les membres du CPTA pour réaliser des films de promotion et construire des panneaux explicatifs en langues étrangères pour ses grands sites touristiques.

CPV