Le panorama de la conférence. Source : VTV

Selon le premier secrétaire du Comité central de l'Union de la jeunesse communiste Ho Chi Minh, Le Quoc Phong, avec la préoccupation particulière de l'Assemblée nationale, du gouvernement et des ministères et organes compétents, la politique de développement de la jeunesse au Vietnam a constitué la base du cadre institutionnel. Les réglementations nationales sur les jeunes dans les études ont été concrétisées dans des projets, des stratégies et des plans d'action spécifiques, créant ainsi des conditions et opportunités pour les jeunes d’accéder à l'éducation, à l'exemption de frais de scolarité pour les jeunes issus de minorités ethniques et les jeunes défavorisés.

Dans le domaine du travail et de l'emploi, de nombreuses politiques sont bien mises en œuvre telles que la politique d'introduction, de soutien à l'emploi, de soutien de prêts pour le développement économique ou de soutien aux travailleuses dans la formation.

Les participants ont souligné que la politique de développement de la jeunesse consiste à prendre soin, à éduquer, à encourager et à promouvoir le rôle et les potentiels des jeunes au bénéfice du développement socioéconomique et de la protection du pays. Il est nécessaire d'avoir un mécanisme spécifique pour créer une percée dans la politique de développement de la jeunesse, et en même temps de mettre en œuvre ces politiques de manière  efficace dans tous les domaines de la vie.

S’exprimant à la conférence, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a exigé des changements radicaux dans les travaux de la jeunesse dans les temps à venir. Les ministères et branches devront conseiller activement avec le gouvernement, l'Assemblée nationale sur l'amendement de la loi sur la jeunesse, les politiques de développement des jeunes afin de répondre à leurs aspirations et promouvoir davantage leur rôle dans la construction et la protection du pays.

CPV