Le Vénérable Thich Dông Huê remet des vivres pour venir en aide à des habitants  touchés par le cyclone Idai. Photo: VNA  

A la cérémonie de remise, le directeur par intérim de l’Institut de gestion des catastrophes du Mozambique, Casimiro Abreu, a remercié l’Eglise bouddhique du Vietnam pour avoir envoyé une délégation dans son pays afin de remettre ce cadeau précieux, tout en soulignant qu’il s’agissait d’une activité exprimant la noblesse de la communauté bouddhiste,  et du peuple vietnamien en général, envers les victimes du cyclone Idai.

A cette occasion, il a demandé l’ambassade du Vietnam au Mozambique et l’Eglise bouddhique du Vietnam  de transmettre les remerciements du Mozambique au gouvernement et au peuple vietnamiens pour avoir accordé un soutien précieux à la fois matériel et spirituel au gouvernement mozambicain et à ses habitants.

Auparavant, Movitel, coentreprise entre le groupe des télécommunications de l'Armée vietnamienne (Viettel) et la société mozambicaine SPI, avait remis 50 tonnes de vivres aux habitants de la ville de Beira, dans la province centrale de Sofala.

Considéré comme l’un des cyclones les plus puissants depuis 30 ans, Idai s’est abattu sur le centre du Mozambique le 14 mars avec des vents de 190 km/h, avant de poursuivre sa course au Zimbabwe, dans l’est du pays, emportant routes, écoles, maisons et même barrages.

Le typhon a tué au moins 518 personnes et en a blessées plus de 1.500 autres au Mozambique. La plupart des maisons et des bureaux de la ville portuaire de Beira ont été complètement détruits.

CPV/VNA