Le panorama de la conférence. Source: MPI

Intitulé "Les jeunes et le changement climatique: défis d’aujourd’hui, quelle résilience demain?", l’événement était l’occasion de faire le point sur la situation du Vietnam face au changement climatique, et ce à un mois de la 24e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP-24). L’accompagnement du Vietnam dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris figure parmi les premières priorités de la coopération franco-vietnamienne. 

"2018 est une année cruciale pour le climat, pour nos deux pays. Les effets du dérèglement climatique se font sentir chaque jour davantage et ils appellent des actions communes. Désormais cap sur la COP-24 qui se tiendra en Pologne dans quelques jours. Ce rendez-vous est pris pour agir. Il nous faut être collectivement au rendez-vous", a déclaré le ministre Gérald Darmanin.

"Les politiques accordées par nos deux pays à la lutte contre le changement climatique répondent à un double impératif. Pour reprendre les termes du président de la République Emmanuel Macron, il faut un impératif d’espoir et de volonté, mais aussi un impératif d’urgence: il n’y a pas de plan B parce qu’il n’y a pas de planète B!", a-t-il souligné.

"En France comme au Vietnam, nous devons gérer le choc du changement climatique qui est de plus en plus fréquent et intense. Nous sommes tous témoins des risques liés au changement climatique : vague de chaleur, extinction d’espèces, déstabilisation des calottes polaires, montée des océans... Vu leurs impacts sur l’environnement, il nous faut agir, innover et changer les habitudes. La France, avec le Vietnam, apportera sa contribution à la mise en œuvre de l’Accord de Paris", a-t-il indiqué.

Selon le ministre français de l’Action et des Comptes publics, il faut "renforcer la résilience des pays les plus vulnérables au changement climatique à travers un système d’alerte, de façon à anticiper les chocs et à mettre en place des dispositifs de financement permettant de mieux s’adapter".

Il a profité de l’occasion pour honorer les lauréats du concours "Créativité et Résilience, traduire en mots et en images la notion de résilience", concours lancé en août dernier par l’Agence française du Développement et l’Union de la jeunesse à l’intention des jeunes vietnamiens, et qui a attiré 389 participants.   

Nguyên Thi Diên, de l’Université de Hanoi, a reçu le le premier prix de la catégorie "Traduction". Dô Van Nhât et Nguyên Thi Thu Hiêu, de l’Université de la Sécurité publique, ont quant à eux décroché le premier prix de la catégorie "Vidéoclip".

CPV/VNA