Le Vietnam est prêt à coopérer pour lutter contre la traite des personnes. Photo d'illustration: euneighbours.eu

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Le Thi Thu Hang a déclaré que le rapport annuel du Département d’Etat américain sur la traite des personnes dans le monde en 2019 ne décrivait pas de façon objective et précise la situation et les efforts de prévention et de lutte contre la traite des êtres humains au Vietnam.

Lors de la conférence de presse périodique donnée le 2 juillet à Hanoï, Le Thi Thu Hang a souligné que le Vietnam encourageait les migrations légales, sûres et ordonnées et qu’il était déterminé à lutter contre les migrations illégales et la traite des personnes.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères a rappelé que le Vietnam avait pris de nombreuses politiques et promulgué divers textes juridiques en la matière, y compris un plan pour mettre en oeuvre le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Ce plan avance de nombreuses mesures intégrales et inclusives afin d’améliorer l’efficacité de la gestion des migrations, de garantir les droits et intérêts légitimes des migrants, a indiqué Le Thi Thu Hang, ajoutant que le Vietnam poursuivait des études afin d’élaborer un programme contre la traite des êtres humains pour la période 2021-2025.

Le Vietnam est prêt à discuter et à collaborer avec d’autres pays dans la région et dans le monde, dont les Etats-Unis, afin d’améliorer l’efficacité de la coopération dans la prévention et la lutte contre cette criminalité, a-t-elle déclaré./.
CPV/VNA