Séance de travail avec le groupe de coordination de la politique des sexes des ambassadeurs et des chefs des organisations internationales au Vietnam sur la promotion de l’égalité de sexes. Photo : VNA

Lors d'une séance de travail le 12 juin à Hanoi avec le groupe de coordination de la politique des sexes des ambassadeurs et des chefs des organisations internationales au Vietnam sur la promotion de l’égalité de sexes, Mme Truong Thi Mai a souligné les efforts du Vietnam pour atteindre les objectifs d'égalité des sexes. Malgré leurs limites, les politiques mises en œuvre ont largement contribué à sensibiliser le public à la création de chances égales pour les travailleuses.

Le Code du travail amendé sera soumis à l'Assemblée nationale en mai 2019, a-t-elle dit, ajoutant qu'il garantira les droits des travailleurs, l'égalité des sexes, le bien-être social et l'unanimité du système juridique, qui sont conformes aux traités internationaux auxquels le Vietnam a participé.

Kamal Malhotra, coprésident du groupe de coordination de la politique des sexes des ambassadeurs et des chefs des organisations internationales au Vietnam et coordonnateur des Nations Unies au Vietnam, a souhaité étudier la position du Vietnam et les informations sur la promotion de l'égalité des sexes dans le processus d’amendement du code du travail, notamment l'autonomisation des femmes, l'égalité des sexes et les travailleuses, l'harmonie entre l'âge de la retraite entre hommes et femmes et la réglementation du harcèlement sexuel et de la violence sexiste sur le lieu de travail.

Il a estimé que l'élimination des préjugés sur les sexes contribuerait à valoriser le potentiel des femmes, améliorant ainsi la qualité du travail et réduisant la pénurie de main-d'œuvre.

Le groupe a également espéré que le code du travail amendé maintiendra des règlements sur le congé de maternité et la période d'allaitement maternel, a ajouté Kamal Malhotra.

CPV/VNA