Le forum "La femme et l’avenir de l’économie verte". Photo: giadinhvatreem.vn

Dans son discours d’ouverture, le vice-ministre des Sciences et Technologies Tran Van Tung a affirmé que l’appui des femmes dans le développement économique revêtait une signification importante en matière d’égalité des sexes et de renforcement du progrès social.

Dans le contexte de changement climatique, les femmes sont parmi les plus touchées par ce fléau. Actuellement, en raison des préjugés et discriminations liés au sexe, le rôle des femmes n’est pas reconnu dans le développement de l’économie, notamment de l’économie verte.

Selon le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), l’économie verte se caractérise par un faible taux d’émission de carbone, l’utilisation rationnelle des ressources et le développement intégral de la société. C'est une  économie qui entraîne une amélioration du bien-être  humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie de ressources. L’économie verte devrait être la clé pour régler les préoccupations économiques, sociales et environnementales selon des modèles durables.

Pour réaliser l’objectif d’économie verte, ces dernières années, l’Union des femmes du Vietnam a réalisé de nombreuses initiatives visant à soutenir les start-up de femmes dont le projet d'assistance pour la période 2017-2025 ayant pour but d’améliorer le pouvoir économique des femmes, notamment des femmes chefs d'entreprises.

En 2019, le ministère des Sciences et Technologies a également adopté le projet de création du Centre de l'innovation pour faire face aux changements climatiques (VCIC).

Elisa Fernandez, cheffe du bureau de l'ONU Femmes au Vietnam, a souligné qu'il était impossible d'éliminer la pauvreté, de promouvoir la prospérité et le développement durable si les femmes ne sont pas autonomes et impliquées dans l'économie.

Elle a souligné la nécessité d'éliminer les obstacles et d'encourager les femmes à participer à l'économie verte en consolidant les politiques et accélérant les réformes pour assurer de bonnes conditions de travail aux femmes.

L'ONU Femmes s'engage à soutenir le Vietnam dans ces efforts à travers de la coopération avec l'Union des femmes du Vietnam. Dans un proche avenir, l’ONU Femmes octroiera 700 millions de dôngs (environ 30.000 de dollars) à trois entreprises dirigées par des femmes, au profit des femmes pauvres et des habitants ethniques.

Lors du forum, des délégués ont discuté de la situation de l'économie verte dans le contexte du changement climatique mondial, des opportunités et défis pour les femmes, des obstacles liés aux préjugés sociaux et aux politiques concernant l’amélioration du pouvoir économique des femmes, des chefs d'entreprises  en particulier.

Ils ont également analysé la situation actuelle pour proposer des recommandations et solutions visant à favoriser la participation des femmes à la production et aux activités d’affaires "vertes". 

CPV/VNA