Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam lors de la réunion. Photo: VNA

 
Les participants ont constaté des risques élevés à bord des vols arrivant au Vietnam ces derniers jours. Ils ont souligné que les organes compétents devaient assurer une gestion stricte des personnes entrant au Vietnam et les placer en quarantaine selon les règles en vigueur.

Le Comité national de direction a demandé aux autorités locales de saisir la situation des personnes entrées au Vietnam depuis le 8 mars et séjournant dans leurs localités, leurs contacts ainsi que des personnes ayant utilisé des véhicules à bord desquels les risques de contamination étaient élevés, pour appliquer des mesures appropriées. Cette mission doit être accomplie à l’échelle nationale avant 12h00 le 25 mars.

Le Comité national de direction a demandé aux ministères de la Santé, des Finances, de l’Industrie et du Commerce de discuter des mesures pour assurer l’approvisionnement en matériel nécessaire à la prévention et à la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Il a par ailleurs indiqué que les localités devaient examiner des établissements, dont les résidences universitaires, qui pourraient servir de centres de confinement en cas de nécessité.

Selon un rapport du ministère vietnamien de la Santé actualisé à 14h00 le 23 mars, le coronavirus a contaminé 118 personnes au Vietnam, dont 16 complètement guéries et aucun décès. Parmi les patients en cours de traitement, trois sont dans une situation grave.

A l’échelle mondiale, le bilan actualisé à 11h15 le 23 mars fait état de 338.724 contaminations dans 193 pays et territoires, dont 14.687 décès.

CPV/VNA