La plage de Cua Lo à Nghe An (photo: VNA)

 

La province vise 5 à 5,5 millions de touristes d'ici 2020 et une augmentation annuelle de ses recettes touristiques de 17 à 18%. Elle a également comme objectif  que le tourisme représente 4,5 à 5% de son produit intérieur brut régional et génère des emplois pour plus de 45.000 travailleurs

Nghe An a travaillé avec l'Administration nationale du tourisme et l'Association touristique du Vietnam pour participer à des événements annuels de promotion touristique sur des marchés étrangers dits « traditionnels » tels que Thaïlande, Laos, Japon, Chine, République de Corée, Singapour, Malaisie et Indonésie.

La province a également développée des marchés nouveaux et potentiels tels que la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Russie, les États-Unis, le Canada et l'Inde.

Des publications touristiques en divers langues avec des cartes et informations ont été élaborées, et sont distribuées  dans des kiosques touristiques installés récemment aux portes frontières de Nam Can et Thanh Thuy.

En outre, Nghe An a attiré plus d'investissements dans des services touristiques de haute qualité.

Le directeur du Département provincial du tourisme, Nguyen Manh Cuong, a affirmé que Nghe An a mis en place un mécanisme pour encourager la participation du secteur privé dans le développement du tourisme. La province recueillera aussi les opinions des visiteurs pour améliorer ses services, a-t-il ajouté.

Des cours de formation ont également été organisés pour améliorer la  qualification des personnes amenées à travailler au contact des touristes.

Nghe An a comptabilisé plus de 3,5 millions de visiteurs au premier semestre de 2018, dont près de 70.800 étrangers, +18% en glissement annuel.

CPV